La galerie a participé au PAD Paris, pour la deuxième année consécutive.

Le stand de la galerie n’a pas échappé à Wallpaper* magazine ni à la Gazette Drouot. In some instances, women who have participated in the past are playing up their female artists this year, as is the case with Antonine Catzéflis. Her booth comes alive with the diverse creations of contemporary ceramicists Clémentine de Chabaneix (her innocent animal figures bear the faintest trace of her grandparents, Claude and Francois-Xavier Lalanne), Agathe Brahami Ferron and Elisabeth Lincot, whose 110 unique bird heads make for a lively wall installation and conversation piece. Catzéflis is also presenting a remarkable piece from Nicolas Cesbron …

La galerie présente au PAD Paris du 22 au 26 mars 2017

Après l’exposition CERAMIQUES, la galerie s’installe pendant quelques jours dans le jardin des Tuileries au PAD, stand 31, avec des pièces de ses cinq céramistes, trois nouvelles boîtes de l’artiste Ronan-Jim Sévellec ainsi que les nouveaux meubles d’art de Nicolas Cesbron et Benjamin Pagart. Et pour la première fois à la galerie le mobilier du scénographe et décorateur Richard Peduzzi.

CERAMIQUES. Exposition du 9 décembre au 11 février

Clémentine de Chabaneix · Marina Le Gall Agathe Brahami Ferron · Elizabeth Lincot · Apollinaria Broche   Vivante terre Dans les années 80, la céramique est entrée de plain pied dans le champ de l’art contemporain. Des arts décoratifs, elle a basculé dans une dimension purement artistique. Un peu comme la photographie, c’est au forceps qu’elle a pris ses marques dans l’histoire de l’art. Pour plusieurs raisons, mais la plus évidente est celle de sa nature-même : la terre, même si elle est façonnée, ornementée, anoblie, (dans son versant babylonien, émaillé et faïencé), reste qu’elle viendra toujours du sol. C’est un …

NUIIT. Exposition de Muriel Moreau du 26 octobre au 3 décembre 2016

Les « Paillons » nous regardent. Leurs épines persistent et nous tiennent dans l’éveil du songe. Nous rentrons dans la nuit étoilée à la découverte de nouveau territoires. La nature interroge la pensée plastique de Muriel Moreau (Paris, 1975). Ses réponses sont subtilement traitées à travers les sillons qui creusent le vernis appliqué sur le métal et qui seront, postérieurement, mordus par l’acide…